L'Étoile du Nord

S’abonner

Grève dans un hôtel de l’Aéroport de Vancouver

Des travailleurs face à face avec la famille milliardaire Lalji

Temps de lecture:3 Minute

Abonnez-vous à notre infolettre:

Les travailleurs de l'hôtel Sheraton Vancouver Airport, représentés par la section locale 40 du syndicat Unite Here, tiennent un piquet de grève tous les jours depuis le 14 juin 2023 devant cet établissement d'une famille d'oligarques canadien, les Lalji. Leurs employés, y compris les préposés aux chambres, les serveurs de banquets, les agents de la réception et le personnel des services alimentaires, sont en arrêt de travail en opposition au refus de l'hôtel de payer un salaire décent. 

L'hôtel Sheraton Vancouver Airport, un centre de congrès très fréquenté, a été blâmé pour avoir violé le Code du travail de la Colombie-Britannique en embauchant des travailleurs de remplacement illégaux pendant la durée de la grève. Il s'agit de la troisième violation de ce type depuis le début de ce mouvement. Pour ces violations, le BC Labour Relations Board a émis des ordonnances légales de cessation et d'abstention à l'encontre de l'hôtel.

Les travailleurs en grève sont animés par la frustration et la détermination à exiger des salaires qui suivent l'augmentation du coût de la vie dans la région métropolitaine de Vancouver. Nombre de ces employés ont du mal à joindre les deux bouts, cumulant plusieurs emplois juste pour couvrir les dépenses de base.

"Ça me met en colère que nos directeurs semblent n'avoir aucun problème à enfreindre les lois pendant notre grève et qu'ils continuent à utiliser des travailleurs de remplacement", a déclaré Felisha Perry, une serveuse de banquet à l'hôtel. "Ils refusent de nous traiter avec dignité et de reconnaître l'importance de leurs employés pour que le Sheraton Vancouver Airport fonctionne comme les clients l'attendent. Mes collègues et moi, on veut reprendre le travail, mais pas pour un salaire inférieur au minimum pour vivre correctement".

La famille Lalji, l'une des familles les plus riches de Vancouver avec une fortune estimée à 2,7 milliards de dollars, fait l'objet d'une attention croissante de la part du public en raison du traitement qu'elle réserve à ses employés. Larco Hospitality, une corporation appartenant à la famille, est celle qui gère le Sheraton Vancouver Airport Hotel ainsi que plusieurs autres établissements hôteliers, dont des succursales de Hiltons, Marriotts et Fairmont.

Malgré les tarifs élevés des chambres du Sheraton, qui peuvent atteindre 400 dollars par nuit ou plus, les employés affirment que leur salaire est bien inférieur aux normes du secteur. La richesse et le portefeuille immobilier de la famille Lalji contrastent fortement avec les difficultés rencontrées par ces employés qui accueillent à Vancouver des visiteurs venus du monde entier.

"J'ai nettoyé des chambres ici pendant plus de 25 ans et j'en suis fière", a déclaré Ana Wong, une employée dévouée de l'hôtel. "J'ai été blessée au travail, mais je suis toujours là, à contribuer au succès de l'hôtel. Larco ne semble pas apprécier les travailleurs ici, alors je suis prête à entamer une grève pour obtenir le respect et le salaire décent que je mérite."

Les travailleurs ont reçu un soutien massif de la part de la Fédération du travail de la Colombie-Britannique en réponse au refus de l'hôtel d'accéder à leurs demandes. La fédération a décrété un boycott public du Sheraton Vancouver Airport Hotel et de ses établissements apparentés, le Hilton Vancouver Airport et le Vancouver Airport Marriott.

Sussanne Skidmore, présidente de la Fédération du travail de la Colombie-Britannique, a déclaré: "Lorsqu'un employeur traite ses employés de manière répétée avec un manque de respect et une injustice flagrante, un boycott est la réponse appropriée. Les travailleurs de la section locale 40 de UNITE HERE méritent notre soutien total et cet employeur ne mérite pas un cent de notre part."

Soutenez le journalisme à contre-courant ← Pour aider l'Étoile du Nord à continuer à produire des articles du point de vue de la majorité et dans l'intérêt de la majorité, faites un don! Chaque contribution est précieuse.